Vous êtes ici : Accueil > Agroenvironnement > Agroécologie > BAG'AGES

BAG'AGES

Les flux rss du siteImprimer la page

Le programme de recherche à visée opérationnelle BAG’AGES, commandité par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne et coordonné par l’Unité Mixte de Recherche INRA AGIR (AGroécologies, Innovations et teRritoires), a débuté en janvier 2016 pour une durée de 5 années.  Ce programme multi-partenarial réunit agriculteurs, acteurs de la recherche, du développement agricole, de l’enseignement et des organismes économiques.

BAG’AGES : Bassin Adour-Garonne, quelles performances des pratiques AGroEcologiqueS ?

BAG’AGES  a pour objectif d’évaluer les performances de systèmes de culture et de systèmes de production conduits en agriculture de conservation (incluant un non-travail du sol et favorisant la couverture des sols par des rotations de culture et l’utilisation de couverts végétaux), et, pour quelques situations, en agroforesterie.

Une attention particulière est portée à la gestion quantitative et qualitative de l’eau dans ces systèmes : l’objectif finalisé est de savoir si les pratiques agronomiques mobilisées dans ces systèmes de culture peuvent permettre de mieux valoriser l’eau (pluviale ou d’irrigation) par une meilleure infiltration et rétention dans les sols (et ainsi une plus grande valorisation par les cultures en place) tout en limitant les fuites de polluants potentiels que sont le nitrate et les pesticides.

L’évaluation des performances économiques et sociales des systèmes mis en œuvre (et leurs comparaisons avec des systèmes dits  « conventionnels ») est également un enjeu majeur de ce programme.

Trois échelles de travail : la parcelle, le bassin versant et l’exploitation agricole

Ces trois échelles structurent les groupes de tâches (GT) et les objectifs du projet :

  • GT1 : analyser l’impact des pratiques agroécologiques sur la gestion quantitative et qualitative de l’eau à l’échelle de la parcelle agricole, via une caractérisation des processus du bilan hydrique et de transfert des polluants par expérimentation au champ et modélisation (coordination : Chambre régionale d’agriculture Occitanie) ;
  • GT2 : évaluer l’effet de ces pratiques à l’échelle du bassin versant, par la réalisation d’un diagnostic par télédétection et par la simulation de scénarios de déploiement de ces pratiques sur des bassins versants tests (coordination : INRA) ;
  • GT3 : analyser les performances agro-environnementales et technico-économiques de la mise en œuvre de ces pratiques à l’échelle de l’exploitation agricole (coordination : Solagro)


Un dernier GT vise à assurer la coordination générale du projet et à favoriser les échanges et partages d’information inter-GT.

Les dispositifs d’étude mobilisés sont des parcelles d’agriculteurs (instrumentées dans le cadre du projet pour réaliser des suivis quantitatifs et dynamiques des processus étudiés), des exploitations agricoles, des stations expérimentales et des petits bassins-versants.

BAG’AGES en quelques chiffres

Budget total : 5 M€ dont 2,5 M€ de financement par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne

Durée : 5 années (2016-2020)

22 partenaires scientifiques et techniques :

  • INRA : UMR AGIR (Toulouse), UMR SYSTEM (Montpellier), UMR SAS (Rennes), LRSV (Toulouse), UMR ECOSYS (Versailles-Grignon)
  • CESBIO (Toulouse)
  • IRSTEA (Bordeaux)
  • ARVALIS (Baziège)
  • CREAB (Auch),
  • SOLAGRO (Toulouse)
  • Association Française d’Agro-Foresterie
  • Agrod’OC
  • Chambres d’Agriculture : Occitanie, Nouvelle-Aquitaine, Haute-Garonne, Gers, Lot, Tarn et Tarn-et-Garonne
  • Maïsadour
  • GABB 32

17 sites « expérimentaux », dont 12 parcelles d’agriculteurs

Vos contacts

Vous souhaitez en savoir plus sur ce projet ?

Pour des informations sur le GT1 :

Lionel ALLETTO

Chargé de mission Agronomie - Environnement

Tél : 05.61.75.26.31

Pour des informations sur le GT3 :

Maxime MONCAMP

Chargé de mission Agronomie - Environnement

Tél : 05.61.75.75.88